Rohingyas: le Bangladesh appelle la Birmanie à des « mesures urgentes »

Le Bangladesh a appelé son voisin birman à prendre des « mesures urgentes » pour que cesse l’entrée sur son territoire de réfugiés Rohingyas fuyant les violences dans leur région.

Des milliers de membres de la minorité musulmane des Rohingyas ont pénétré au Bangladesh ces derniers jours pour échapper aux opérations militaires dans l’ouest de la Birmanie qui ont fait des dizaines de morts.

Face a à l’afflux de « citoyens birmans apeurés« , Naypyidaw doit « prendre des mesures urgentes et appropriées pour que les minorités musulmanes (…) ne soient pas forcées de se réfugier de l’autre côté de la frontière« , a indiqué Dacca dans un communiqué mercredi soir.

Minorité musulmane concentrée dans l’Etat Rakhine (ouest), les Rohingyas sont considérés comme des étrangers par la Birmanie, bien que certains y soient présents depuis des générations.

Quelque 30.000 personnes ont été déplacées par les violences, selon l’ONU.

Le Bangladesh a renforcé la surveillance et ses patrouilles à l’extrême sud-ouest de son territoire pour tenter d’empêcher les passages de Rohingyas sous le couvert de la nuit.

Ceux qui sont interpellés se voient refoulés en Birmanie, ce qui suscite des inquiétudes au sein de la communauté rohingya.

Les réfugiés parvenant à bon port font en effet état de meurtres et de viols de femmes de leur communauté par les soldats birmans.

AFP

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/TuMk7z