Vote au Parlement européen/Erdogan : «Peut-il y avoir une chose aussi illogique ?»

Erdoğan: «Le résultat du vote au Parlement Européen sur la Turquie n’a aucune valeur»

Le président de la République Recep Tayyip Erdoğan s’est exprimé à Istanbul lors de la 32ème réunion des ministres du COMCEC (Comité permanent pour la coopération économique et commerciale de l’Organisation de la coopération islamique). Voici les extraits de son discours:

«En tant que musulman, nous portons le fardeau du monde sur nos épaules. Rien qu’en une année, 5 000 opprimés fuyant la famine, la pauvreté et la misère sont morts noyés dans les eaux sombres de la Méditerranée. Plus de dix mille enfants réfugiés fuyant le chaos en Syrie et en Irak sont portés disparus en Europe. Les pays qui nous donnent des leçons de démocratie, de liberté et des droits de l’homme à chaque occasion, sont incapables de protéger les enfants qui se sont réfugiés chez eux».

«248 de nos citoyens ont été tués par les militants de la FETÖ et 2193 ont été blessés le 15 juillet. L’individu qui se trouve en Pennsylvanie présente une menace non seulement pour la Turquie mais aussi pour les pays où ils se sont infiltrés. Cette organisation est les néo-Assassins de nos jours. Chaque instant perdu pour l’élimination de la FETÖ causera à tout moment des plus gros problèmes».

Le vote au Parlement européen sur l’avenir des négociations d’adhésion

«Le résultat du vote concernant la Turquie au Parlement européen n’aura aucune valeur. Notre nation qui a payé un lourd tribut la nuit du 15 juillet a subit des critiques injustes de la part de l’Occident. Je tiens à exprimer que peu importe le résultat du vote, cela n’aura aucune valeur pour nous. Le recours de l’Europe à un tel vote montre qu’elle se situe au même rang que les terroristes».

«Peut-il y avoir une chose aussi illogique ?»

«Venez, définissons enfin notre attitude et ne soyons plus des pays exploités. Mes frères africains expliquaient comment l’Europe les exploitait. Venez, définissons désormais nous même notre propre avenir. Vous êtes au courant de la décision prise par le congrès américain concernant le 11 septembre. Les deux tours ont été frappés par l’Arabie Saoudite. Avec cette décision, tout le monde pourra intenter un procès (à l’Arabie Saoudite). Peut-il y avoir une chose aussi illogique?».

«Haussons désormais la voix»

«Le jeu se joue encore sur les pays musulmans. Ils font croire que nous formons des terroristes. Toutes les décisions prises renferment un double standard. Les attaques envers les musulmans s’étendent de jour en jour. Ils incendient nos mosquées. Ils s’en prennent à nos frères musulmans. Tous ces événements se déroulent en Europe, à l’Occident. Nous devons désormais hausser notre voix et notre réaction. Nous ne pouvons pas tolérer davantage (ces actions). Car si nous ne réagissons pas, ce sont les autres qui trouveront plus de courage».

«Ils qualifient Trump de dictateur»

«Trump a remporté les élections aux Etats-Unis. Le peuple aux Etats-Unis et en Europe a afflué dans les rues pour qualifier Trump de dictateur. Il faut respecter le résultat sortant des urnes si vous prétendez défendre la démocratie».

«La main féminine doit toucher toute activité»

«La réunion du COMCEC que nous faisons aujourd’hui est très importante. Nous devons démontrer notre capacité à produire des solutions. Nous avons discuté des problèmes et des solutions avec la géographie islamique. Je suis persuadé que la main féminine doit toucher toutes ces activités. Nous avons adopté et mis en vigueur le plan d’action 2025 qui fera la lumière sur les travaux pendant 10 ans».

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/DRuj4X