Aveu d’un terroriste du PKK sur l’enrôlement des jeunes

Les aveux d’un terroriste du PKK qui s’est livré aux forces de sécurité le 25 novembre 2016 dans le cadre d’une opération menée à Lice (Diyarbakir), ont montré le piège tendu par l’organisation terroriste séparatiste aux jeunes.

Précisant avoir été enrôlé dans l’organisation terroriste alors qu’il était étudiant avec les mensonges selon lesquels « il allait contribuer à la révolution » et « deviendrait un héros », le terroriste a fait savoir qu’il avait été envoyé par la suite au camp Metina, au nord d’Irak.

Soulignant que des enfants avaient été arrachés de leur famille et victimes de mauvais traitement et de menaces dans les camps, le terroriste a affirmé qu’il avait pensé se rendre bien avant, mais que les autres terroristes de l’organisation lui avaient menti en avançant qu’il serait tué s’il se rendait.

« Je n’ai subi aucun mauvais traitement, ni torture, ni exécution quand je me suis rendu. Nul besoin de mourir quand on peut choisir de vivre » a déclaré le terroriste qui a lancé un appel aux jeunes :

« Ne vous fiez pas aux mensonges de l’organisation terroriste et ne vous joignez pas à eux ! »

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/nLhTyf