« Nous allons continuer de dire que la collaboration des USA avec le PYD est une erreur »

Le porte-parole de la présidence Ibrahim Kalin a fait savoir qu’ils continueraient de dire que la coopération des Etats-Unis avec le PYD, la branche syrienne de l’organisation terroriste et séparatiste PKK, est une erreur.

Lors d’une émission de télévision, M. Kalin a évalué les questions dans l’actualité et noté qu’il continuerait d’exprimer l’erreur stratégique qu’est la coopération avec le PYD dans la lutte contre le terrorisme en Syrie.

« Quand ça l’arrange, le PYD collabore tantôt avec le régime syrien, tantôt avec les Russes, tantôt avec les Américains. Demain il peut tout à fait collaborer avec le Hezbollah. C’est ce que nous disons depuis le début » a précisé M. Kalin.

Il a également critiqué l’approche de l’UE au sujet de l’état d’urgence.

« C’est fini l’époque où ils faisaient des explications de menace contre la Turquie. Les Européens doivent le comprendre » a assuré M. Kalin.

« Quelles auraient été les mesures qu’auraient prises l’Angleterre, la France, l’Espagne si elles étaient exposées aux attaques de trois organisations terroristes et en même temps à une tentative de coup d’Etat » a demandé le porte-parole de la présidence turque.

« Le point de vue qui dit que ‘Quand l’état d’urgence est instauré en France, il est démocratique, moderne mais quand c’est le cas en Turquie, ce n’est pas démocratique, cela contredit les droits de l’homme’, manifeste une approche qui suppose une hiérarchie entre les Etats. Nous allons bien évidemment nous y opposer » a-t-il continué.

Au sujet de l’amendement constitutionnel, M. Kalin a fait savoir qu’après l’adoption du nouveau modèle, la Turquie monterait d’un cran dans tous les domaines et prendrait des mesures plus rapides et efficaces.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/hKUNND