Italie: Matteo Renzi démissionne après le rejet de sa réforme constitutionnelle

Le chef du gouvernement italien Matteo Renzi a annoncé tôt lundi matin sa démission après le rejet massif de « sa » réforme constitutionnelle par des citoyens qui ont préféré renvoyer chez lui l’homme qui avait promis de changer l’Italie au pas de charge.

« Mon expérience de chef de gouvernement s’arrête là », a sobrement résumé Matteo Renzi, 41 ans. « J’ai perdu, j’en prends toute la responsabilité », a-t-il ajouté en direct sur les chaînes de télévision italiennes.

Après un peu plus de 1.000 jours à la tête du pays, le plus jeune président du Conseil de l’histoire de la République remettra lundi sa démission au président italien Sergio Mattarella, à l’issue d’un conseil des ministres.

« Aujourd’hui, le peuple italien a parlé sans équivoque. J’embrasse fort mes amis du oui, on a essayé », a-t-il ajouté en adressant ses « félicitations au front du non et en lui souhaitant d’oeuvrer pour le bien de l’Italie et des Italiens ».

Les Italiens ont massivement rejeté dimanche, par référendum, la réforme constitutionnelle portée par le jeune chef du gouvernement, âgé de 41 ans, arrivé au pouvoir en février 2014.

Selon des résultats partiels portant sur plus de la moitié des bureaux de vote, le non l’emporterait à plus de 60%.

AFP

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/0Hxhv4