Le PM turc en Russie : les questions économiques au menu de la visite

Les sujets économiques seront au menu de la visite du Premier ministre turc Binali Yildirim en Russie.

Selon les informations recueillies par l’Agence Anadolu, Yildirim se rendra en Russie lundi, sur l’invitation de son homologue russe, Dmitri Medvedev.

La visite portera notamment sur les sujets économiques tels que la réduction des prix du gaz vers la Turquie, le projet de gazoduc Turkish Stream, les sanctions imposées par Moscou sur certains produits agricoles turcs, ainsi que la levée des visas.

Durant sa visite, Yildirim sera accompagné par le vice-Premier ministre Nurettin Canikli, le ministre de l’Économie Nihat Zeybekci, le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles Berat Albayrak, le ministre de l’Agriculture et de l’Élevage Faruk Celik, le ministre de la Culture et du Tourisme Nabi Avci, le ministre des Transports, de la Navigation et de la Communication, Ahmet Arslan.

Les relations entre Ankara et Moscou se sont tendues lorsque les Forces armées turques ont abattu un avion de combat russe qui avait violé l’espace aérien turc, au niveau de la frontière avec la Syrie, en novembre 2015.

Moscou a imposé des sanctions qui ont eu un impact négatif sur les relations commerciales.

Les administrations russe et turque avaient décidé de normaliser les relations avec la visite effectuée par le président turc, Recep Tayyip Erdogan.

Il est prévu que la visite du chef de gouvernement ajoute une nouvelle dimension aux relations.

Les sanctions concernant cinq produits agricoles avaient été déjà levées le 9 octobre.

A l’heure actuelle, il est attendu que les sanctions concernant onze autres produits soient également levées. En outre, la délégation turque demandera aussi une nouvelle réglementation des tarifs douaniers élevés et des quotas, pour que la Turquie puisse être plus active sur le marché russe qui a besoin de 150 à 200 000 tonnes de volaille.

-Statistiques

D’après les données de l’Institut des statistiques turc (TUIK), les exportations de la Turquie vers la Russie qui étaient de 3,6 milliards de dollars en 2015, ont baissé à 1,3 milliard de dollars en octobre 2016.

L’importation depuis la Russie qui était de 20,4 milliards de dollars en 2015, a baissé à 12,5 milliards de dollars les dix premiers mois de 2016.

-Normalisation des relations

Lors de leur entretien qui a marqué le début de la normalisation, les présidents Erdogan et Poutine avaient convenu de la poursuite du projet de la centrale nucléaire d’Akkuyu (sud de la Turquie).

En outre, les gouvernements avaient signé un accord pour la réduction du prix de gaz naturel durant son transfert vers l’Europe via le gazoduc Turkish Stream.

Ankara et Moscou avaient décidé de créer un fonds commun d’investissement, lors d’une réunion à Istanbul en octobre 2016. (AA)

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/bMsxg8