La justice grecque refuse l’extradition de deux putschistes vers la Turquie

La Cour de cassation grecque a rejeté la demande d’Ankara portant sur l’extradition de deux putschistes qui s’étaient enfuis en Grèce, en compagnie de six autres, après la tentative de coup d’Etat échouée qui a eu lieu en Turquie le 15 juillet dernier.

Le correspondant d’Anadolu a indiqué que les juges de la Cour de cassation ont décidé de refuser l’extradition des deux pustchistes, lors de l’audience du jeudi, dans la capitale grecque, Athènes,.

Compte tenu de ce verdict, la justice grecque aura refusé d’extrader en Turquie cinq putschistes. Seule l’extradition de trois putschistes aura été autorisée.

Ankara a été le théâtre, dans la nuit du 15 au 16 juillet, d’une tentative de coup d’Etat menée par un groupe de militaires membres de l’organisation terroriste guléniste (FETO).

Des foules nombreuses avaient manifesté, le soir même, dans la rue et devant les sièges du Parlement et l’état-major pour protester contre ce coup de force militaire, contraignant les blindés des militaires putschistes à se retirer.

Huit militaires turcs ont pris la fuite, à bord d’un hélicoptère, vers la Grèce, en juillet 2016. Ils ont présenté des demandes d’asile aux autorités grecques.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/0CdLeU