«Dès avril, le PKK connaitra une destruction énorme qu’il ne pourra imaginer ce qui va lui arriver»

Le ministre de l’Intérieur, Suleyman Soylu a fait savoir que le peuple avait déjoué les pièges qui visent la Turquie et ajouté qu’il ne céderait pas aux attaques économiques.

A Van, M. Soylu a noté que la nation savait parfaitement bien le processus que traverse le pays.

Il a déclaré que le peuple avait montré comment faire face à l’usage d’une force disproportionnée la nuit du 15 juillet où l’organisation terroriste guléniste/structure d’Etat parallèle a mené une tentative de coup d’Etat. M. Soylu a fait savoir que cette volonté s’est manifestée partout en Turquie, sur chaque place.

Le ministre turc de l’Intérieur a déclaré que ce n’était pas la première fois que la Turquie connaissait une attaque économique et rappelé les précédentes.

« Le peuple qui a affiché une position courageuse et défendu la liberté, la démocratie et le président de la République Recep Tayyip Erdogan le 27 avril, pendant les incidents de Gezi, durant les coups d’Etat du 17 et 25 décembre, les incidents du 6-7 octobre et le 15 juillet, ne cédera pas aux attaques économiques » a-t-il souligné.

M. Soylu a indiqué que les organisations terroristes DAESH, PKK, FETO et DHKP-C s’alimentaient des mêmes sources, soulignant que le monde occidental doit afficher une position nette au sujet de la lutte anti-terroriste.

« Quand il s’agit d’organisations terroristes qui les visent, ils vont trouver et exécuter Ben Laden à des milliers de kilomètres plus loin mais ils gardent le chef de FETO aux Etats-Unis. Ce n’est pas une politique que les Etats doivent appliquer au 21e siècle. Utiliser le terrorisme comme un instrument pour équilibrer les pays et modeler les politiques qu’ils appliquent est le jeu le plus dangereux au monde surtout peut-être pour la suivante période. Les pays doivent arrêter de faire ça » a-t-il continué.

M. Soylu a confirmé que la lutte contre le terrorisme serait maintenue avec la même détermination et la même manière.

« L’organisation terroriste et séparatiste PKK va connaitre une destruction aussi grande dès avril qu’elle ne pourra pas imaginer ce qui va lui arriver. Vous allez venir menacer les citoyens, les commerçants, demander des tributs aux mairies, prendre l’argent des employés, envoyer cet argent en montagne et dire aux citoyens de ‘donner telle ou telle chose en échange de l’autorisation de construction’ et parler ensuite de démocratie » a assuré M. Soylu et réagi contre les soutiens des terroristes.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/xNipnp