L’économie turque émergente (49)

La part des petites et moyennes entreprises dans la croissance économique et la création d’emploi dans les pays en voie de développement est aussi grande que celle des grandes entreprises (holdings, sociétés anonymes etc.). Même si les grandes entreprises et leurs placements sont essentiels dans les pays en croissance, la grande partie de la production est réalisée par les Petites et moyennes entreprises (PME). Les PME qui se développent au fil du temps, forment les fondements de grandes entreprises.

Les pays, qui ont l’intention d’améliorer l’ambiance d’investissements et de connaître une considérable croissance économique à long terme, doivent développer leurs petites et moyennes entreprises.

Grâce à son économie qui se développe de jour en jour, la Turquie figure parmi les 20 meilleures puissances économiques du monde et sa démographie jeune et dynamique lui permet de développer davantage le secteur des services et d’augmenter le nombre de ses petites et moyennes entreprises. La création de l’emploi destiné aux jeunes est très importante dans l’économie turque tout comme sont importantes les petites, moyennes et grandes entreprises. Géants de l’économie turque de nos jours, plusieurs holdings et groupements ont entamé leurs activités économiques il y a plusieurs années en tant que “petites et moyennes entreprises” et avec le temps ils sont devenus capables de pouvoir réaliser de grands investissements. A cet égard, de nombreux établissements financiers et extra-financiers ont été fondés par l’Etat dans le but de soutenir les petites et moyennes entreprises et de créer la culture de l’entreprenariat. Par exemple, tandis que Halkbank qui est en partie une banque publique, assure un soutien financier, l’Agence de soutien et de développement pour les Petites et Moyennes entreprises (KOSGEB) a été fondée afin d’accroître le rôle et l’efficacité des PME dans l’économie, d’augmenter leur force de concurrence et de réaliser leur intégration à l’industrie conformément aux développements économiques.

Le ‘projet de crédit de répit pour les PME’ mis en application avec le partenariat entre l’Union des chambres et bourses de Turquie (TOBB), la Banque Ziraat, Denizbank et le Crédit de Fonds de Garantie (KGF), a été dévoilé au grand public lors d’une cérémonie tenue il y a quelques jours avec la participation du Premier ministre turc, Monsieur Binali Yildirim. S’exprimant lors de la cérémonie, le chef du gouvernement turc Binali Yildirim a fait savoir qu’une source de 5 milliards de livres turques sera utilisée avec un taux d’intérêt de moins de 10 %. « Les PME pourront grâce à ce projet, utilisé des crédits à des taux qui peuvent être qualifiés d’assez corrects compte tenu des taux d’intérêt actuel dans les marchés. 15 % des risques relatifs aux crédits seront assurés par les banques et les 85 % restant des risques par le Crédit de Fonds de Garantie. Par conséquent, dans une première étape nous aurons assuré une source financière qui donnera du souffle et assurera le besoin à 80 000 PME » a ajouté le Premier ministre turc.

En résumé, que ce soit pour les pays développés ou en voie de développement, les PME arrivent en tête des institutions qui créent de l’emploi et qui produisent. Le soutien de ces PME devient important pour la continuité de la croissance économique. Avec son économie émergente, sa population jeune et dynamique, la Turquie prévoit de faire partie des 10 plus grandes économies du monde dans le cadre de ses objectifs 2023. Plusieurs projets sont réalisés pour soutenir les PME dans ce sens.

Ces projets se réalisent par différents moyens comme la création de PME, le recrutement de personnel qualifié et le financement. Des crédits bancaires à faible taux d’intérêt d’un montant de 50 milliards de livres turques ont été proposés aux PME dans cette période et de nouveaux programmes ont été lancés pour la création d’emploi. Le dernier de ces programmes annoncé, le « projet de crédit de vie aux PME » propose à 80 000 PME un fonds de 5 milliards de livres turques qui peut être retiré à faible taux d’intérêt. Les PME en développement continueront de créer de l’emploi et d’élever le niveau de prospérité des citoyens.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/NPB7ia