Gormez depuis le Pakistan : Le jihad n’est pas synonyme de l’anéantissement de l’humain

Le président de l’Instance des Affaires religieuses turques, Mehmet Gormez, a souligné, lundi, que «le Jihad [effort opiniâtre] ne signifie pas tuer l’être humain et l’ijtihad [effort de réflexion et d’interprétation] ne se limite pas au domaine du fiqh uniquement».

Gormez prononçait une allocution au cours d’une séance tenue en marge des travaux de la conférence internationale sur la sîra (Biographie du Prophète) qui se tient dans la ville pakistanaise de Lahore.

Mehmet Gormez a recouru dans son allocution à l’expression « L’Islam est la voie », de l’ouvrage «Reconstruire la pensée religieuse de l’islam» du célèbre poète pakistanais Muhammad Iqbal.

« L’Islam nous conduit toujours à la vérité et à l’éternité et l’action est la principale motivation dans notre voie », a-t-il poursuivi.

« Deux choses nous conduisent vers la vérité à la fin de cette voie. Il s’agit, en l’occurrence, du Jihad et de l’Ijtihad », a insisté Gormez.

Ont pris part aux travaux de la conférence plusieurs hauts responsables pakistanais conduits par le Premier ministre Nawaz Sharif.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/ApZiHA