La France nomme un député du HDP « citoyen d’honneur »

La France continue d’ouvrir les bras aux soutiens du terrorisme qui a frappé la Turquie en plein cœur et honore un intermédiaire terroriste.

Le député du HDP à Sirnak, Faysal Sariyildiz, avait transporté des armes à l’organisation terroriste PKK et participé aux funérailles des terroristes. Il s’est ensuite réfugié en France, fuyant les opérations antiterroristes menées en Turquie. Il sera désigné « citoyen d’honneur » par la ville de Champigny par son maire issu du parti communiste.

Le prétexte est contradictoire : « solidarité avec les peuples opprimés… ».

Ce qu’ils tentent de laisser échapper c’est que cette personne qui se dit membre d’un peuple opprimé, est un député à la Grande Assemblée nationale de Turquie : opprimé mais député !

En d’autres termes, c’est une personne qui a « juré sur son honneur de protéger l’intégrité et l’unité de la patrie ».

Les autorités françaises le décorent sans même débattre de la dimension humaine et morale de la livraison d’armes à des terroristes malgré un tel serment.

Le maire de Champigny, Dominique Adenot, a déclaré au journal Le Parisien, que le député du HDP à Sirnak, Faysal Sariyildiz, qui s’est réfugié en France sera désigné « citoyen d’honneur de la ville de Champigny » pour « ses politiques solidaires aux peuples opprimés ».

Un mandat d’arrêt a été émis en Turquie contre Faysal Sariyildiz, pour lequel une demande de levée d’immunité parlementaire avait été déposée pour « propagande de l’organisation terroriste » et « aide volontaire à l’organisation terroriste ».

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/CbtAwu