« Nous ne nous habituerons pas au terrorisme, notre peuple ne se mettra pas à genoux »

Le vice-Premier ministre et porte-parole du gouvernement Numan Kurtulmus a déclaré que les messages de solidarité publiés suite au doble attentat terroriste d’Istanbul étaient positifs mais insuffisants.

M. Kurtulmus a répondu aux journalistes lorsque la réunion du Conseil des ministres, présidée par le Premier ministre Binali Yildirim, était en cours au palais de Cankaya

“Les activités menées après les attentats terroristes à Istanbul ont été analysées et les pas qui seront lancés dans le cadre de la lutte contre le terrorisme ont été abordés” a-t-il dit.

Rappelant que ces attentats avaient montré une nouvelle fois que la Turquie était victime du terrorisme international, M. Kurtulmuş a fait savoir que les terroristes du PKK étaient responsables des attentats.

“ Les terroristes du PKK, de Daesh et d’autres organisations ont déjà attaqué la Turquie de la même manière. Les kamikazes faisaient partie d’une organisation terroriste, mais lorsque nous prenons en main l’ensemble des attentats, nous voyons qu’il s’agit d’un acte réalisé par les pions des guerres par procuration, c’est clair, net et précis. L’objectif de ces organisations est de causer la panique et le découragement. Tant que nous préservons notre prise de position nationale, nous ne serons pas tombés dans le piège de la peur. Nous ne nous habituerons pas au terrorisme, notre peuple ne se mettra pas à genoux. Nous allons démanteler toutes les organisations terroristes dans ce pays, nous rendrons ces pions non utilisables, non fonctionnels. Nous voulions voir, juste après les attentats, qui est l’ami, qui est l’ennemi. Nous avons reçu de nombreux messages de solidarité du monde entier. Ce soutien est important mais aussi insuffisant. Il faut que nos amis dans les pays qui nous soutiennent partagent avec sincérité le même point de vue que la Turquie durant sa lutte contre le terrorisme. Nous souhaitons voir une position qui peut restreindre les activités du PKK en Europe. Le PYD et le YPG sont des organisations terroristes mais ils font partie de la coalition qui combat Daesh en Syrie et en Irak. Le double attentat d’Istanbul a montré une nouvelle fois qu’il n’y avait aucune différence entre le PYD, le YPG et le PKK” a affirmé le porte-parole du gouvernement Numan Kurtulmus.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/l7tP76