Baisse record de décès de migrants en mer Egée après l’intervention de la Turquie

Une baisse de 94% a été enregistrée concernant les décès de migrants en mer Egée à la suite de l’entrée en vigueur de l’accord de réadmission au sujet des migrants signé entre la Turquie et l’Union européenne au mois de mars.

Selon les données de l’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes (Frontex), 67 migrants ont perdu la vie en moyenne mois durant l’année précédente où le plus grand flux de migrant a été enregistré en Europe.

Mais ce nombre a reculé jusqu’à 7 par mois depuis le mois de mars, date à laquelle est entré en vigueur l’accord signé avec la Turquie.

Plus de 85 000 migrants se sont rendus dans les pays membres de l’Union européenne par voie illégale via la Méditerranée orientale l’année dernière.

Près de 2500 par jour ont réussi à atteindre les côtes de la Grèce et de l’île de Chypre via la Turquie pour la grande majorité.

Depuis l’entrée en vigueur de l’accord signé avec la Turquie, ce chiffre a reculé jusqu’en dessous de la barre des 100 migrants par jour.

D’autre part, le ‘tableau positive’ en mer Egée n’est pas valable pour la Méditerranée centrale.

L’année la plus mortelle a été traversée en Méditerranée centrale l’année précédente.

Une hausse de 32 % comparée à l’année dernière, a été enregistrée dans le nombre de migrants décédés en Méditerranée centrale.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/PaRAP5