Erdogan a déclaré « la mobilisation nationale contre le terrorisme »

La Turquie est à bout de patience étant donné que le terrorisme a frappé plusieurs de ses habitants ces derniers mois.

S’appuyant sur l’article 104 de la constitution, le président de la République Recep Tayyip Erdogan a déclaré la mobilisation nationale contre le terrorisme.

M. Erdogan a fait une allocution lors de la 32e rencontre avec les maires de quartier au palais présidentiel à Ankara.

“Je déclare la mobilisation nationale contre les organisations terroristes PKK, Daesh, FETO, DHKP-C quels que soient leurs buts et méthodes. Je m’adresse aux membres des forces de l’ordre. Votre Etat et notre peuple sont à vos côtés durant la lutte contre le terrorisme. N’hésitez surtout pas à utiliser vos droits. Désormais nous ne laisserons pas tranquilles une seule seconde les terroristes dans la montagne ou en ville et tous leurs soutiens. Nous lutterons contre ceux qui qui essayent de ruiner la Turquie comme ils l’ont fait en Libye, en Syrie et en Irak. Si nous n’éliminons pas ceux qui ciblent l’unité nationale, la fraternité et la solidarité de notre peuple. Nous ne pouvons pas assurer notre existence. Si nous ne donnons pas un coup dur à ceux qui veulent descendre notre drapeau, nous en aurons honte vis-à-vis de nos martyrs. C’est notre devoir de riposter à ceux qui visent notre souverain” territoriale” a expliqué M. Erdogan.

Le président de la République a également affirmé que l’organisation PKK avait perdu 9.500 de ses membres durant les opérations lancées en Turquie et en dehors des frontières turques depuis le 20 juillet 2015.

“Plus de 40.000 personnes liées à l’organisation terroriste ont été placées en garde à vue et 10.500 d’autres ont été arrêtées” a-t-il ajouté.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/p4buJM