« Les armes fournies par les occidentaux au PYD sont transférées au PKK » (Analyste)

Selon un analyste turc de politique étrangère, il existe des preuves montrant que les armes fournies par les Etats-Unis et d’autres pays occidentaux au PYD/YPG en Syrie, telles que des armes lourdes et des mini-drones, sont directement transférées au PKK en Turquie.

Can Acun, un expert de la Fondation des Etudes sur la Politique, l’Économie et la Société (SETA), a commenté l’actualité pour l’Agence Anadolu (AA).

Il a indiqué que le PYD qui est la branche syrienne de l’organisation terroriste PKK, a établi des engagements militaires avec les Etats-Unis, d’autres pays occidentaux et le régime d’al-Assad sous le prétexte de lutter contre l’organisation terroriste Daesh, au milieu de l’année 2014.

Acun a déclaré qu’à partir de 2014, les Etats-Unis ont offert un soutien en armes au PYD, affirmant : « Des soutiens en formation concernant ces armes sont notamment apportés par les soldats des forces spéciales des Etats-Unis[…]».

«Il existe des preuves montrant que les armes fournies par les Etats-Unis et d’autres pays occidentaux au PYD/YPG en Syrie, telles que des armes lourdes et des mini-drones, sont directement transférées au PKK en Turquie», a-t-il relevé.

« Le PKK a commencé à plus largement utiliser ces armes après le soulèvement dans les villes du sud-est de la Turquie, pendant lesquels il avait construit des barricades et creusé des tranchées. De plus, de nombreuses armes qui avaient été données au YPG ont été retrouvées après les autres attaques menées par l’organisation terroriste en Turquie. Par conséquent, l’organisation terroriste PYD permet au PKK d’utiliser en Turquie les armes et munitions qu’elle reçoit des pays occidentaux» a-t-il ajouté.

Soulignant qu’il n’y a aucune différence entre le PYD et le PKK, Acun s’est expliqué en ces mots: « Les transferts d’armes [à partir du côté syrien], se font globalement à la frontière turco-syrienne, dans les secteurs de Sirnak/ Cizre-Syrie, dans les zones rurales de Amude/ Kamisli-Mardin/ Nusaybin, à Ayn al Arab-Suruc et dans les zones montagneuses d’Afrin-Amanos.»

Pour fournir des armes au YPG, les Etats-Unis utilisent l’aéroport militaire qu’ils ont construit dans la région de Haseke en Syrie.AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/17rran