Départ du 3e convoi d’Alep-Est, des blessés transférés à Hatay

Le 3e convoi est parti d’Alep-Est sous le contrôle des forces du régime Assad et des miliciens chiites guidés par l’Iran.

Le chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu a déclaré que le convoi composé de 16 bus et 8 minibus était parti d’Alep-Est.

“Nous suivons les développements de près et nos efforts se poursuivent sans relâche” a-t-il écrit sur son compte Twitter.

“1.198 civils faisant partie du second convoi sont arrivés dans une région sous le contrôle des opposants, située à l’ouest d’Alep” a-t-il expliqué.

Il y avait16 bus, 5 véhicules appartenant au Croissant rouge syrien et 11 minibus dans le second convoi.

Sous le commandement du général iranien Sayid Djavad, les miliciens avaient tiré sur les civils et attaqué les régions contrôlées par les opposants pour saboter le processus d’évacuation.

Les forces du régime syrien et groupes terroristes composés de combattants étrangers ont pris 800 civils en otage à Alep-Est.

Des coups de feu ont été entendus dans les arrêts où de nombreux civils montaient en bus.

L’évacuation des civils a été provisoirement suspendue.

Plusieurs personnes pro-Assad réunies sur les routes empêchent les bus de partir.

Lors de l’opération effectuée toute la nuit, plus de 8.000 habitants d’Alep et d’Idleb ont été transférés en Turquie.

Le cessez-le-feu et le processus d’évacuation avaient été entamés suite aux entretiens intenses entre la Turquie et la Russie.

Par ailleurs, les personnes grièvement blessées ont été transférées d’Idleb dans divers hôpitaux de Hatay via le poste-frontière de Cilvegozu.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/MbLxU7