Ministre turc de la Défense: « L’Humanité toute entière a échoué à Alep »

« L’humanité entière a échoué à Alep. L’indifférence de la communauté internationale à l’égard de ce grand drame humanitaire est déplorable », a déclaré, à Paris, Fikri Isik, ministre turc de la Défense.

S’exprimant à la chaîne de télévision publique turque TRT, en marge de son déplacement à Paris, Isik a critiqué la passivité du monde entier face à ce qui se passe dans la ville syrienne d’Alep, assiégée depuis plusieurs mois par les forces du régime syrien et ses soutiens.

Le nouvel accord de trêve, conclu dans la nuit de mercredi à jeudi, entre le régime et l’opposition à la suite de la violation du premier accord mercredi matin, est « essentiel » pour l’évacuation des civils et des combattants de l’opposition syrienne de la ville d’Alep, a encore tenu à souligner Isik.

« La Turquie a consenti de multiples efforts, notamment par sa médiation entre les forces du régime et l’opposition, pour aboutir à une trêve à Alep », a-t-il renchéri.

La question syrienne doit être résolue « une fois pour toutes » et ne pourra pas se limiter qu’à des « trêves passagères », a également soutenu Isik, attirant l’attention sur le fléau du terrorisme qui fait des ravages aussi bien en Syrie mais également dans la région toute entière.

« L’émergence de Daesh a terriblement fragilisé la région, une situation qui a été exploitée par d’autres organisations terroristes telles que le PKK ou le PYD. Il faut tarir le marais du terrorisme dans la région. Il s’agit de l’une des grandes priorités de la Turquie », a-t-il noté.

Isik, qui représentera la Turquie jeudi à la réunion ministérielle sur la lutte contre Daesh à Londres, a fait savoir que ce sommet serait également l’occasion d’aborder la situation du PYD dans la région.

« La Turquie expliquera à ses partenaires que le PYD bénéficie injustement d’un traitement favorable à l’échelle internationale. En effet, le PKK arrive facilement à s’emparer des armes livrées par nos partenaires au PYD pour les utiliser ensuite contre les forces armées et les policiers turcs », a-t-il expliqué.

Et le ministre de se féliciter du changement de position récent des alliés de la Turquie: « Nos alliés nous informent d’un accord de principe sur la lutte contre le terrorisme. Nous constatons effectivement un changement d’attitude de leur part face au PYD et au PKK. Nous ne pouvons que nous en féliciter ».

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/sBKlW9