« Nous craignons qu’Alep ne se transforme en un gigantesque cimetière » (ancien ministre syrien)

Le ministre syrien de l’Agriculture de l’ancien gouvernement de Bachar al-Assad, Esead Mustafa, a affirmé craindre que la ville syrienne d’Alep ne se transforme en un gigantesque cimetière.

Lors d’une interview accordée à l’Agence Anadolu (AA), Mustafa a appelé le monde à ne pas fermer les yeux sur la tragédie en cours à Alep.

« Jusqu’alors, nous essayions d’apporter au maximum notre aide à Alep, mais ceci n’est plus possible. Actuellement, la Russie, l’Iran, le régime [syrien] et plus de vingt groupes racistes tels que le Hezbollah ont assiégé Alep. Face à cette situation, les Etats-Unis et les pays occidentaux gardent le silence« , a-t-il lancé.

Mustafa a regretté que les Etats-Unis et les pays occidentaux n’aient pris aucune mesure pour sauver Alep.

« Nous avons peur qu’Alep ne se transforme en un gigantesque cimetière« , a-t-il déploré.

« Les Etats-Unis, l’Europe et les Nations Unies ne font rien, les pays arabes non plus. Aucune décision concrète n’a été prise. Ils n’ont pas pu répondre aux problèmes d’Alep. Personne n’a le droit de rester silencieux face aux événements qui ont lieu à Alep. Nous ne pouvons pas abandonner à une mort certaine les enfants, les femmes et les personnes âgés« , a-t-il poursuivi.

Et Mustafa d’ajouter: « Nous attendons de nos amis, de nos frères, et surtout des personnes qui gardent de l’humanité en eux, qu’ils fassent quelque chose pour sauver Alep. »

Mustafa a interrogé le rôle des Nations Unies, « Les Nations Unies n’ont-elles pas été fondées pour mettre fin aux guerres et défendre les droits des démunis ?« 

Il a appelé l’Europe à ne pas se limiter à des condamnations et à faire des pas concrets contre les massacres de la Russie, du régime syrien et de l’Iran.

L’ancien ministre a notamment commenté l’opération militaire turque « Bouclier de l’Euphrate ».

A ce sujet, il a noté que cette opération a été reçue avec enthousiasme par les civils et a souhaité la réussite de l’Armée syrienne libre (ASL), soutenue par la Turquie.

Enfin, Mustafa a conclu en indiquant que le PYD se trouve dans une position « d’allié » avec le groupe terroriste Daech et a ajouté: « Daech, le PYD et le régime [syrien] luttent pour des objectifs communs.« 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/Pjbesr