France: une mosquée ciblée par un incendie criminel

La mosquée de Patis-Saint-Martin à Château-Thierry (Nord de la France) a été ciblée par un incendie criminel le weekend dernier, a annoncé lundi le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF).

Cinq départs de feu volontaires ont ravagé dans la nuit de vendredi à samedi, les murs et la moquette de la salle de la prière pour femmes, d’après un premier bilan rapporté par le Collectif. Le ou les malfaiteurs ont également dégradé les sanitaires de la mosquée, en renversant différents produits.

Le feu a pu être maîtrisé à la suite de l’arrivée rapide des pompiers, suivie d’une enquête lancée par les forces de l’ordre sur ce premier acte qui vise la communauté musulmane de Château-Thierry de la région de Hauts-de-France.

Le nouveau ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux a condamné l’incendie criminel dans un communiqué, soulignant que « la République assure à l’ensemble des citoyens la sécurité des lieux de culte ». Cet acte « n’offense pas seulement nos concitoyens de confession musulmane » mais « porte aussi atteinte au pacte républicain et au vivre-ensemble auquel nous sommes rattachés », a-t-il poursuivi.

Le député-maire de Château-Thierry, Jacques Krabal, a également condamné l’incendie, dénonçant un « acte criminel, odieux, très grave, visant la communauté musulmane » de sa ville.

Se félicitant des réactions des élus nationaux et locaux, le CCIF a toutefois appelé au jugement par la justice des personnes impliquées dans l’incendie. « Si une réaction forte de la part des autorités locales et du ministre de l’intérieur est un pré-requis indispensable pour décourager toute récidive, c’est l’identification des coupables au terme d’une enquête judiciaire minutieuse qui sera en mesure de rassurer la population locale », a-t-il ainsi noté. (AA)

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/MT07hc