Des enfants recrutés en Irak par des membres armés liés à l’organisation terroriste PKK

Deux groupes armés liés à l’organisation terroriste séparatiste PKK recrutent dans le nord de l’Irak des enfants soldats qui ont participé pour certains à des combats, a dénoncé jeudi Human Rights Watch (HRW) qui demande leur « démobilisation« .

L’organisation de défense des droits de l’Homme dit avoir recensé 29 cas d’enfants (kurdes et yézidis) recrutés par le HPG, l’aile militaire de l’organisation terroriste PKK, et le YBS, un groupe armé yézidi et également proche du PKK.

Le PKK est une organisation terroriste séparatiste. Le HPG est présent en Turquie, en Syrie et en Irak et perpètre des attaques terroristes contre les forces turques.

Certains enfants soldats interrogés par HRW ont affirmé avoir « participé à des combats », d’autres ont dit avoir monté la garde à des barrages ou encore nettoyé et préparé des armes.

L’un d’eux, un jeune Yézidi rencontré par HRW dans un camp de réfugiés au nord de l’Irak, dit avoir rejoint le HPG en 2014, lorsqu’il avait 14 ans. Il explique avoir combattu à Sinjar, dans le nord-ouest de l’Irak, et en Syrie jusqu’en juillet 2016.

Human Rights Watch rappelle que le recrutement d’enfants soldats est interdit par le droit international et demande en conséquence leur « démobilisation immédiate ».

avec AFP

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/Nub4Uz