Erdogan: « Le terrorisme vise notre stabilité et le climat de confiance dans notre pays »

Le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré que les attaques terroristes de ces dernières années visent à briser la stabilité et le climat de confiance du pays.

Le Chef de l’Etat s’exprimait, vendredi, lors de la cérémonie d’inauguration du site d’entreposage et de transformation de gaz naturel liquide (LNG) à Izmir, dans l’ouest de la Turquie.

Ces investissements avaient été décidés après la crise diplomatique survenue en novembre 2015 avec la Russie, principal fournisseur en gaz naturel de la Turquie.

Pour minimiser les risques que peut développer une dépendance trop grande à l’égard d’un seul pays dans le domaine de l’énergie, Ankara a décidé de se tourner vers des fournisseurs alternatifs mais également de consommer du LNG, un carburant qui va gagner en importance dans le futur selon les spécialistes.

Dans son discours, le président Erdogan est revenu sur la lutte menée par son pays contre toutes les formes de terrorisme.

« Les attaques de ces dernières années ont toujours ciblé notre stabilité et notre climat de confiance. L’objectif étant de détourner notre énergie du développement pour l’orienter vers les questions de sécurité et d’instabilité. Mais nous ne sommes pas tombés dans le piège et nous les avons déjoués », a-t-il affirmé.

Il en a profité pour répondre aux critiques remettant en cause les opérations menées dans le nord de la Syrie.

« Quand des roquettes tombaient sur Kilis (sud – proche de la frontière syrienne), on critiquait le gouvernement. Une fois que nous avons pris pour cible ceux qui lançaient ces bombes, on nous a dit pourquoi intervenons-nous en Syrie, allons-nous sauver le monde ? », a-t-il dénoncé.

« Dès le début de la guerre en Syrie, nous avons parlé de zone sécurisée, mais on ne nous a pas écoutés et notre patience à des limites. En conséquence, nous avons décidé de combattre le terrorisme également au-delà de nos frontières. Et maintenant, notre armée et l’Armée Syrienne Libre (ASL) sont sur le point de libérer Al-Bab », a-t-il expliqué.

Le Président turc a également invité le secteur public à prendre davantage de risques pour continuer à investir, dans un contexte où la Turquie est confrontée à des menaces multiples.

« Soyez sûrs que notre peuple qui s’est sacrifié le 15 juillet pour couper la route à ceux qui voulaient nuire à l’indépendance et à la stabilité de notre pays, saura aussi protéger ceux qui investissent et qui prennent des risques pour l’avenir de la Turquie », a-t-il affirmé.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/6uPAUv