France: Manuel Valls, candidat à la présidentielle, enfariné à Strasbourg

L’ancien Premier ministre français Manuel Valls, candidat à la primaire de la gauche pour la présidentielle l’an prochain, a été enfariné jeudi par un opposant lors d’un déplacement de campagne à Strasbourg (est), a constaté un journaliste de l’AFP.

Un homme d’une trentaine d’années est parvenu à s’approcher par derrière du candidat, qui s’apprêtait à entrer dans un café pour rencontrer élus et sympathisants. Après avoir pris à partie l’ex-Premier ministre sur une de ses propositions choc en matière constitutionnelle, il lui a lancé de la farine.

Manuel Valls est resté impassible, s’essuyant le visage avec un mouchoir avant d’entrer dans l’établissement.

« 49.3 on n’oublie pas ! On n’oublie pas !« , a lancé l’auteur de l’incident, qui a été interpellé dans la foulée par la police.

« Ce sont des joies lors des campagnes électorales, pas de problème » a dit Valls en entendant ne pas prendre cela au sérieux.

Manuel Valls avait suscité des réactions en faisant usage du 49-3 pour la Loi travail sans aucun vote à l’Assemblée générale, une réforme qui avait entrainé de grandes manifestations et des grèves dans toute la France.

Le gouvernement avait eu recours à cette procédure en pensant qu’il risquait fort probablement d’être refusé. Cela avait suscité des débats dans le pays.

Le candidat de la gauche sera connu fin janvier et Valls est l’in des 7 candidats.

AFP avec TRT

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/rq1unx