A Paris, des commerçants ouvrent leurs portes aux sans-abri

Recharger son téléphone, réchauffer un plat, boire un café: à Paris, plus de 200 commerçants ouvrent leurs portes aux sans-abri pour rendre des services gratuitement et améliorer le quotidien de ceux qui vivent dans la rue.

Un petit autocollant s’est répandu depuis près d’un an sur les vitrines de cafés, restaurants, pharmacies, poissonneries, salons de coiffure ou librairies dans la capitale française. Là où cet autocollant proclamant « Le carillon pour tous » est apposé, les personnes en difficulté savent qu’elles sont les bienvenues.

Depuis qu’il a découvert ce système il y a quelques semaines, celui qui se présente par ses initiales, « JS », a pu « prendre des cafés, chercher des invendus ». Mais le plus important c’est « de dire bonjour et d’avoir une réponse », explique cet homme, cheveux grisonnants et barbe courte. Il vit dans la rue comme plus de 140.000 personnes en France dont environ 30.000 à Paris.

Ce jour-là, il pousse la porte de la pâtisserie portugaise DonAntonia Pastelaria, dans le nord-est parisien. Depuis trois mois, Virginie Gonçalves, co-gérante de la boutique, a apposé l’autocollant sur sa vitrine et accueille « quelques visiteurs, de temps en temps ».

« On peut ouvrir notre porte, offrir un café, ça ne nous coûte rien », commente-elle avec simplicité.

« Je n’ai pas besoin de le demander, ça se fait naturellement », apprécie « JS ». Un accueil qui tranche avec des expériences malheureuses chez d’autres commerçants.

L’association « Le carillon » a vu le jour en novembre 2015, après les attentats terroristes qui ont fait 130 morts à Paris. « On a senti ce besoin d’action, de solidarité », raconte Louis-Xavier Leca, à l’origine du projet.

Le nom de cette association fait référence à la cloche qui tinte lorsqu’un client pousse la porte d’un commerce mais aussi à une vieille tradition des halles de Paris où les mendiants pouvaient venir récupérer les produits invendus lorsque le son de la cloche marquait la fin du marché. (AFP)

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/cPq3YY