Israël pourrait faire avancer des projets de construction dans les colonies malgré le vote à l’ONU

Israël pourrait prochainement faire avancer des projets de construction dans les colonies malgré le vote d’une résolution à l’ONU lui demandant de cesser la colonisation des Territoires palestiniens occupés, a indiqué mardi un responsable israélien.

Un comité de planification doit discuter mercredi de la délivrance d’un permis de construire pour 618 logements à Jérusalem-Est, partie palestinienne de la ville sainte occupée et annexée par Israël, selon l’ONG anticolonisation Ir Amim.

Le maire adjoint de Jérusalem, Meir Turjeman, qui préside ce comité, a indiqué que le vote vendredi à l’ONU d’une résolution demandant à l’Etat d’Israël de « cesser immédiatement et complètement toute activité de colonisation en territoire palestinien occupé, dont Jérusalem-Est » ne remettait nullement en question cette réunion, prévue de longue date.

« Nous discuterons de manière sérieuse de tout ce qu’il y a sur la table », a-t-il expliqué précisant que le projet en question concernait les colonies de Pisgat Zeev (140 logements), Ramat Shlomo (262) et Ramot (216).

La résolution, la première à condamner la colonisation israélienne, a été approuvée vendredi par 14 pays membres du Conseil de sécurité. Les Etats-Unis se sont abstenus, permettant l’adoption de ce texte, qui ne contient pas de sanctions contre Israël.

Quelque 430.000 colons israéliens vivent actuellement en Cisjordanie occupée et ils sont plus de 200.000 à Jérusalem-Est, dont l’annexion n’a jamais été reconnue par la communauté internationale. (AFP)

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/M5Ow4H