« J’invite les entrepreneurs turcs à investir en Guinée »

Le président de la République de Guinée, Alpha Condé, a déclaré souhaiter que le volume des échanges commerciaux entre son pays et la Turquie atteigne les 250 millions de dollars US.

Le président Condé s’est exprimé lors du Forum d’Affaires Turquie-Guinée organisé à Istanbul.

Il est revenu sur les relations entre les deux pays et ses relations personnelles avec le président turc, Recep Tayyip Erdogan.

Il a d’abord indiqué que l’Etat guinéen va mettre en place plusieurs mesures favorisant les investissements des entrepreneurs turcs dans son pays.

« Je me suis entretenu avec mon ami, mon frère, le président Erdogan et le ministre de l’Economie, Nihat Zeybekci, et nous avons convenu de développer notre coopération dans les secteurs du ciment et des tracteurs agricoles. Nous allons d’ailleurs signer avec une entreprise turque un accord pour l’installation en Guinée d’une usine de montage de tracteurs », a-t-il annoncé.

Le président Condé a également indiqué qu’un autre partenariat va être signé pour la construction de logements dans son pays.

« Les domaines de l’énergie et des infrastructures routières sont deux autres secteurs dans lesquels nous pouvons enrichir notre coopération. Vous pouvez investir dans le domaine de l’énergie en Guinée et nous, en tant que gouvernement guinéen, nous vous achèterons l’énergie que vous aurez produit en Guinée », a-t-il promis.

« Je souhaite que nous atteignons un volume d’échanges commerciaux entre mon pays et la Turquie d’un total de 250 millions de dollars US. La position géographique de mon pays est très stratégique, nous sommes le pays d’Afrique le plus proche de l’Amérique du Sud. Nous sommes prêts à faciliter les investissements des entrepreneurs turcs en Guinée », a-t-il ajouté.

Le chef de l’Etat guinéen a expliqué que son pays peut être une porte en Afrique pour accéder aux autres marchés africains.

L’objectif de son gouvernement est d’atteindre une croissance annuelle à deux chiffres, «mais pour cela nous avons besoin d’investissements étrangers d’une valeur de 1,5 milliard de dollars par an. Ce n’est peut-être pas grand-chose pour la Turquie, mais c’est beaucoup pour la Guinée».

Alpha Condé a également fait savoir que des villes guinéennes vont signer jeudi des accords de jumelage avec des villes turques.

« Je suis quelqu’un de très pragmatique comme mon ami Erdogan. Les entrepreneurs qui viennent en Guinée peuvent aisément me rencontrer. J’essaie de les aider face aux difficultés bureaucratiques de mon pays. En une seule journée, je peux leur faire rencontrer tous nos ministres », a-t-il affirmé, insistant sur sa volonté de tout mettre en œuvre pour favoriser les investissements. (AA)

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/Pj9W2a