Irak: plus d’une quarantaine de morts dans six attentats à Bagdad

Au moins quarante-quatre personnes ont été tuées dans six attentats frappant, lundi, la capitale irakienne Bagdad, où le président français François Hollande, est en visite.

L’attentat le plus violent a eu lieu, à l’heure de pointe, sur une place bondée de travailleurs, à Sadr City, dans l’est de Bagdad. Un kamikaze conduisant une voiture piégée a fait croire à une poignée d’ouvriers qu’il voulait leur rendre service en les emmenant sur leur lieu de travail, avant de faire exploser le véhicule lorsque ces derniers se sont attroupés autour de lui.

L’attentat a fait 31 morts et environ 42 blessés dont certains grièvement, a rapporté, à Anadolu, Ahmed Khalaf, officier de police.

L’attaque a été revendiquée par l’organisation terroriste DAESH.

Par ailleurs, deux autres voitures piégées, télécommandées à distance, ont explosé près de deux hôpitaux, faisant 12 morts et 26 blessés, a déploré une source médicale.

Au nord de Bagdad, un civil a été tué et treize autres blessés, par trois bombes ayant explosé sur un marché et à proximité d’un cabinet médical, selon des sources sécuritaires.

Ces attentats ont coïncidé avec la visite de François Hollande à Bagdad, au cours de laquelle il a confirmé le soutien de son pays à l’Irak, dans sa guerre contre l’organisation terroriste DAESH.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/LQLDum