Erdogan: « Aucun mode de vie n’est systématiquement visé en Turquie »

Après l’opération d’al-Bab en Syrie, la Turquie est déterminée à nettoyer Manbij, a déclaré le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan.

Le chef de l’État a accueilli les maires de quartier au palais présidentiel à Ankara, mercredi.

Il a d’abord abordé l’opération Bouclier de l’Euphrate menée dans le nord de la Syrie, afin de nettoyer la région des organisations terroristes, notamment de Daesh, et d’assurer la sécurité aux frontières de la Turquie.

Erdogan a annoncé qu’une restructuration a été faite pour achever bientôt l’opération d’al-Bab: «Par la suite, nous sommes déterminés à nettoyer les autres régions des organisations terroristes, Manbij en particulier».

Le président s’est aussi félicité des avancées positives réalisées dans le cadre de l’initiative entamée avec la Russie pour trouver une solution politique à la question syrienne et assurer un durable cessez-le-feu.

Il a également espéré que «le processus s’achèvera avec succès pour mettre un terme aux douleurs de nos frères syriens».

«Quiconque considère la lutte que mène la Turquie dans la région pour sa propre sécurité comme une ‘ingérence aux affaires intérieures d’un autre pays’, ne comprend rien de ce qui se passe, a-t-il lancé. Accuser un pays qui mène la lutte la plus efficace contre Daesh, de soutenir en effet ‘cette organisation ignoble’, est un discours qui satisfait les milieux qui s’attaquent à la Turquie via les groupes terroristes.»

Erdogan a aussi commenté le sujet de lutte antiterroriste à l’échelle nationale, rappelant que son pays a été visé par un attentat dès les premières heures du nouvel an.

«Dire que la Turquie capitule face au terrorisme, revient à être de connivence avec les organisations terroristes, a-t-il estimé. Car leur but est justement de faire propager cette idée. Une personne qui formule cette phrase sert les milieux vicieux visant son pays.»

Il a aussi dénoncé l’instrumentalisation de l’attentat dans une boite de nuit à Ortakoy (Istanbul), faisant 39 victimes et 71 blessés.

«Aucun mode de vie n’est systématiquement visé en Turquie, a-t-il insisté. Nous ne le permettrons pas. Nous ne l’avons pas permis depuis notre ascension au pouvoir pendant 14 ans. Si certains s’opposent à cela, ils doivent le prouver concrètement.»

Erdogan a terminé en abordant le progrès de la Turquie.

«La Turquie mène une nouvelle lutte d’indépendance actuellement, a-t-il déclaré. Si elle la réussit, nous atteindrons nos objectifs pour 2023 et formerons notre vision pour 2053 et 2071. Si nous échouons, le jeu de Sèvres qui avait échoué il y a un siècle, resurgira.»

En outre, il a appelé tous les investisseurs, hommes d’affaires, artisans, commerçants et concitoyens à produire, échanger, embaucher, investir et à dynamiser le marché, et a invité surtout les banques publiques à baisser les taux d’intérêt pour stimuler les investissements.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/WkNNJ6