Syrie: la Fondation turque Maârif relance l’éducation à Jarablus

Le président du Conseil administratif de la Fondation turque Maârif, Cem Zorlu, a affirmé, mercredi, que « l’éducation a été conçue et planifiée dans toutes ses dimensions dans la ville syrienne de Jarablus« .

«Nous avons lancé les travaux nécessaires. Dans le cadre d’un partenariat avec l’Assemblée Locale de Jarabuls, 2 500 enfants en âge d’être scolarisés suivent actuellement des cours dans deux écoles», a-t-il déclaré lors d’une interview accordée à l’agence Anadolu.

Il a rappelé que la fondation turque Maârif a été créée environ quatre mois auparavant et qu’en très peu de temps, « de nombreuses délégations ont été envoyées dans plusieurs pays africains, asiatiques, européens, arabes et des Balkans pour effectuer des rencontres concernant le placement des écoles appartenant à l’organisation terroriste guléniste (FETO) sous la tutelle de la Fondation« .

« La direction des écoles de FETO présentes en Guinée nous a été remise et les cours ont commencé. Concernant la remise des écoles présentes au Tchad, en Somalie, au Soudan, au Sénégal, au Gabon, en Mauritanie et au Niger, un pré-accord a été signé entre notre gouvernement et les gouvernements respectifs« , a détaillé la même source.

« Nos échanges se poursuivent à ce sujet avec le Pakistan, l’Afghanistan, la Bosnie-Herzégovine, l’Albanie, la Thaïlande, le Cambodge, la République turque de Chypre du Nord, l’Irak, le district du Nord de l’Irak, la Moldavie, l’Ouganda, l’Australie, l’Indonésie et l’Azerbaïdjan« ,a-t-il dit.

M. Zorlu a notamment affirmé que la Fondation turque s’emploie à apporter un soutien dans le domaine de l’éducation à Jarablus, nettoyée de la présence terroriste DAESH grâce à l’opération « Bouclier de l’Euphrate ».

« Nous allons apporter un soutien à la population de la région sans faire de distinction. Premièrement, nous avons mené les travaux de faisabilité nécessaires à Jarablus, notamment, dans les zones rurales. Nous avons planifié l’éducation dans toutes ses dimensions dans le centre de Jarabuls et avons lancé les travaux appropriés», a-t-il affirmé.

« Dans le cadre d’un partenariat avec l’Assemblée Locale de Jarablus, près de 2 500 enfants en âge d’être scolarisés primaire ont commencé à suivre des cours dans deux écoles de la ville« , a-t-il poursuivi.

« Par ailleurs, la reconstruction de six écoles exploitées à mauvais escient depuis six ans seront prochainement lancées. Une fois que les travaux de construction seront achevés, les enseignements débuteront« , a détaillé Zorlu.

« La langue d’enseignement dans les écoles que nous inaugureront sera l’arabe. Par ailleurs, le turc sera notamment appris et l’anglais aussi, comme deuxième langue étrangère« , a-t-il conclu.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/miN5T8