Bagdad: « Nous n’accepterons pas que le PKK utilise les terres irakiennes pour attaquer la Turquie »

Lors d’une conférence de presse à Bagdad, le Premier ministre irakien Haydar al-Abadi a affirmé qu’ils n’autoriseraient pas l’organisation terroriste séparatiste PKK à utiliser les terres irakiennes pour attaquer la Turquie. « Notre constitution non plus, ne l’autorisa pas » a-t-il ajouté.

Concernant la visite du Premier ministre turc Binali Yildirim à Bagdad les 5 et 6 janvier, al-Abadi a indiqué que celle-ci se ferait dans le cadre du principe de mutualité et du renforcement des relations. « Nous souhaitons renforcer nos relations politiques, économiques, commerciales et de sécurité avec la Turquie et tous les pays » a poursuivi le Premier ministre irakien.

Au sujet de l’opération pour reprendre Mossoul de Daesh, al-Abadi a fait savoir que les forces de sécurité avaient noté d’importants progrès ces derniers jours contre l’organisation terroriste et qu’ils avaient demandé un partage de renseignements des pays du monde pour annihiler Daesh.

Des aides alimentaires ont commencé à être distribuées aux familles et les cours ont repris dans les écoles situés dans les quartiers libérés de Mossoul, d’après al-Abadi.

« Nous menons une guerre ouverte contre le terrorisme en Irak. Il y a bien eu une défaillance de sécurité dans les attentats de Bagdad, Najaf et Salahaddin. C’est pourquoi j’ai donné de nouvelles directives aux forces de sécurité concernant le contrôle des véhicules à Bagdad et dans les autres villes » a-t-il dit.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/t8GlhG