Israël: la police a interrogé Netanyahu sur des soupçons de « cadeaux illégaux »

La police israélienne a interrogé lundi pendant trois heures à sa résidence de Jérusalem le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, soupçonné d’avoir reçu des « cadeaux illégaux », a indiqué une porte-parole de la police dans un communiqué.

« Aucun autre détail ne peut être donné à ce stade », précise le texte.

Le ministère de la Justice a par ailleurs confirmé dans un communiqué que M. Netanyahu avait été interrogé par l’unité « Lahav 443 » de lutte contre la corruption de la police.

M. Netanyahu est « soupçonné d’avoir reçu des cadeaux d’hommes d’affaires », indique le texte, confirmant des informations qui n’avaient jusqu’à présent été diffusées que par les médias.

Selon les médias, des entrepreneurs israéliens et étrangers auraient offert à M. Netanyahu -qui a rejeté ces accusations- des cadeaux d’une valeur estimée à plusieurs dizaines de milliers de dollars ce qui pourrait, si ces faits étaient confirmés, lui valoir une inculpation pour « abus de confiance ».

Les médias font également état d’un deuxième dossier qui pourrait porter sur des accusations plus graves de corruption, mais sans donner le moindre détail.

Interrogés par l’AFP, le porte-parole du bureau du Premier ministre a refusé de confirmer ou de démentir ces informations.

Les gardes autour de la résidence officielle de M. Netanyahu avaient déployé lundi au dessus des grilles des toiles de tissu noir afin de masquer le bâtiment pour permettre apparemment une arrivée discrète des enquêteurs, a constaté un journaliste de l’AFP.

AFP

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/4Jxdak