Pour Hollande, lutter contre Daesh en Irak c’est « prévenir le terrorisme » en France

La lutte en Irak contre l’organisation terroriste Daesh est cruciale pour « prévenir des actes terroristes » en France, a affirmé lundi à Bagdad le président français François Hollande, au moment où un nouvel attentat ensanglantait la capitale irakienne.

Malgré cette attaque meurtrière de Daesh, qui a également affirmé être derrière la fusillade ayant fait 39 morts à Istanbul la nuit du Nouvel An, M. Hollande a prédit que 2017 serait « une année de victoire contre le terrorisme ».

La lutte contre les terroristes est au coeur de la visite en Irak du président français.

Il l’effectue cinq mois avant la fin de son mandat, au cours duquel il a enchaîné les interventions militaires à un rythme plus effréné qu’aucun autre président français avant lui. Ces dernières font partie des rares actions de son quinquennat à avoir été relativement épargnées par les critiques.

Quelques heures après son arrivée à Bagdad, au moins 32 personnes ont péri et 61 ont été blessées dans un attentat suicide à la voiture piégée revendiqué par Daesh dans un quartier à majorité chiite de la capitale irakienne.

Plus tard dans la soirée, des terroristes de Daesh ont attaqué un commissariat de police à Samarra au nord de la capitale, provoquant une fusillade avec les forces de sécurité.

– ‘Avant l’été’ –

« Agir contre le terrorisme ici en Irak, c’est aussi prévenir des actes terroristes sur notre propre sol », a martelé M. Hollande.

Si l’Irak, le pays où s’est développé Daesh, est régulièrement frappé par des attentats terroristes contre des civils, la France a également été touchée, notamment à Paris et à Nice.

Pour prévenir de nouvelles attaques, M. Hollande a souhaité que les étrangers partis combattre dans les rangs de Daesh « puissent être mis hors d’état de nuire ». Ces combattants doivent être appréhendés à leur retour en France avant un processus de déradicalisation, a-t-il souligné.

La France est le deuxième contributeur de la coalition internationale agissant contre Daesh, derrière les Etats-Unis. (AFP)

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/ktyf0X