Réclamé par Belgrade, un ex-Premier ministre kosovar arrêté en France

L’ex-Premier ministre kosovar Ramush Haradinaj a été interpellé mercredi en France, à la demande de la Serbie qui l’accuse de crimes de guerre lors du conflit de 1998-99, a-t-on appris de sources concordantes.

Désormais responsable de l’opposition kosovare, Ramush Haradinaj, 48 ans, avait toutefois été acquitté en 2012 par le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY).

En 2015, il avait déjà été brièvement retenu en Slovénie avant d’être relâché.

Selon des sources françaises proches de l’enquête, cet ex-haut responsable de l’Armée de libération du Kosovo (UCK) durant la guérilla contre les forces de Belgrade, a été arrêté à l’aéroport de Bâle-Mulhouse (est de la France). Il arrivait de Pristina.

Le ministère kosovar des Affaires étrangères a précisé que cette arrestation s’était faite en vertu d’un mandat d’arrêt international émis par la Serbie. La justice française doit désormais examiner cette demande.

« Nous prenons toutes les mesures pour qu’Haradinaj soit libéré aussi vite que possible », a déclaré à Pristina le ministre kosovar de la Justice Dhurata Hoxha.

AFP

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/nee1qM