Turquie : Forte chute du flux migratoire vers l’Europe

Les difficultés internes, les facteurs économiques, politiques et sociaux poussent des milliers de personnes à travers le monde à quitter leur terre natale et à tenter leur chance en Europe, dans l’espoir d’une vie meilleure.

Avec la guerre en Syrie, des dizaines de milliers de réfugiés syriens se sont rajoutés à ce flux migratoire qu’on pourrait qualifier de « voyage de l’espoir ».

En 2016, le nombre de « voyageurs de l’espoir » transitant par la Turquie a fortement chuté.

Les chiffres fournis par le commandement de la garde cotière turque, montrent une diminution de 60 % en 2016 du nombre d’individus interpellés en mer Egée ou en mer Méditerranée, alors qu’ils tentaient de traverser clandestinement.

En 2015, 91.611 candidats à l’immigration ont été arrêtés par la garde cotière, ce chiffre n’était plus que de 37.130 personnes en 2016.

Toujours d’après ces mêmes chiffres, le nombre de décès en mer à la suite du naufrage ou bien du chavirage des embarcations de fortune empruntées par les réfugiés, a baissé de 31 %. En 2015 le nombre de migrants ayant péri lors de la traversée était de 279, ce nombre était de 192 individus en 2016.

A la suite de l’accord de lutte contre l’immigration clandestine, signé entre la Turquie et l’Union Européenne, le 18 mars 2016, le nombre de candidats aux « voyages de l’espoir » a littéralement chuté de 91 %, par rapport à la même période de l’année précédente.

La direction de la garde cotière a également indiqué qu’un pic des interceptions avait été atteint au mois de février avec 8.847 immigrants, le mois le plus calme ayant été celui de juin avec seulement 558 interceptions.

Ci-dessous, les chiffres sur la situation de l’immigration en 2016 :

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/8JFM6d