Assassinat de Khashoggi /Washington Post : Trump défend les « mensonges » de Ben Salmane

0

Le « Washington Post » a accusé dimanche le président américain Donald Trump et son administration de défendre les « mensonges » du prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane au sujet du meurtre du journaliste Jamal Khashoggi.

Le journal a déclaré dans un éditorial que Ben Salmane « a tenté avec insolence de se soustraire à toute responsabilité dans l’affaire du meurtre de Khashoggi, avec l’aide de l’administration Trump « .

Le quotidien s’est basé sur la décision annoncée par le département du Trésor américain, jeudi dernier, d’infliger des sanctions à 17 suspects saoudiens accusés par Riyad dans cette affaire, en épargnant le prince héritier.

« Au lieu de rejeter la version présentée par le procureur général saoudien jeudi et de ne plus faire confiance au prince héritier, le Trésor américain a imposé des sanctions à 17 suspects, pour la plupart de rang inférieur (dans le régime saoudien), tandis que Ben Salmane et les hauts responsables du renseignement ont été épargnés « , note le « Washington Post ».

En outre, le journal a indiqué que Trump a refusé de reconnaitre la responsabilité de Ben Salmane (dans le meurtre de Khashoggi), car cela impliquerait d’admettre d’avoir commis une « grave erreur » en misant de manière exagérée sur le prince de 33 ans.

Au sujet du soutien accordé par Trump à Ben Salmane en dépit des conclusions de la CIA, selon lesquelles l’émir a lui-même ordonné l’assassinat de Khashoggi, le « Washington Post » a considéré: « Trump rejette les conclusions catégoriques des services de renseignement américain car elles ne lui conviennent pas sur le plan politique. »AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/cM5N2i
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire