Décidez d’abord de la solution que vous proposez, et nous proposerons la nôtre lors des négociations

0

« Décidez d’abord de la solution que vous proposez, nous viendrons à la table des négociations et ferons nos propositions » a lancé comme appel le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu à l’administration chypriote grecque.

Accordant une interview au quotidien grec Politis, le chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu a fait savoir qu’ils ne refusaient aucune formule de solution et n’insistaient sur aucune formule de solution non plus.

« Il faut que nous nous entendions sur ce que nous négocions. Est-ce une fédération, une confédération, deux Etats, ou un quatrième ou bien un cinquième choix ? Entretenons-nous d’abord ensemble et aboutissons à un consensus dans le cadre de la négociation » a affirmé le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu.

Il s’est attardé sur la précondition ‘zéro soldat, zéro garantie’ exprimé par le secteur chypriote grec.

« Il n’est pas correct que nous nous entretenons à l’avance sur la question de sécurité. Il y a d’autres sujets, la question n’est pas uniquement militaire » a-t-il ajouté.

Il a précisé que le temps était venu pour une solution approuvée à Chypre par toutes les parties et non uniquement par la partie turque. Cavusoglu a rappelé que toutes les négociations sur des efforts pour une fédération avaient été un échec, et déclaré qu’il fallait désormais étudier d’autre choix.

Il s’est également penché sur la thèse d’une ‘fédération plus souple’ qui ressemble à une ‘solution à deux Etats ou les Etats fondateurs sont puissants’ exprimée par le leader du secteur chypriote grec Nikos Anastasiadis.

Cavusoglu a ajouté qu’ils ne refusaient pas cela et que cela faisait partie des éventualités.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/V1h54y
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire