Niger : l’UE débloque 450 mille euros pour la riposte anti-choléra

0

L’Union européenne (UE) a annoncé une nouvelle aide d’environ 450 mille euros pour la riposte anti-choléra au Niger.

Cette annonce a été faite par la délégation de l’UE au Niger dans un communiqué publié jeudi sur son site

« Afin d’empêcher la propagation de l’épidémie de choléra sévissant actuellement au Niger, l’Union européenne (UE) a jusqu’à présent affecté un montant total de 394 millions de Fcfa (600 mille euros) à la lutte contre cette épidémie. Ce financement de l’UE apporte une aide d’urgence indispensable aux populations les plus touchées », indique le communiqué. 

Ainsi un montant de 180 millions de Fcfa (275 mille euros) a été affecté pour la prise en charge médicale dans le centre de traitement de choléra de Maradi (sud) géré par les autorités sanitaires et l’ONG ALIMA, assurant un traitement médical gratuit. Le financement d’ALIMA permet aussi de répondre à des besoins de prévention au niveau de la communauté, précise la même source.

L’Union européenne a, en outre octroyé 114, 553 millions de Fcfa ( 174, 635 euros) au Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), indique le communiqué, précisant que ce montant servira au traitement d’eau pour plus de 8 000 familles et à une mobilisation sociale avec les relais communautaires pour plus de 56 000 personnes.

Le financement de l’Union européenne à travers l’UNICEF servira également à promouvoir de bonnes pratiques d’hygiène dans 100 écoles ainsi qu’à renforcer les barrières sanitaires dans 20 centres de santé et centres de traitement du choléra. 

L’Union européenne rappelle, par ailleurs, avoir déjà alloué, fin août, 98,4 millions de Fcfa (150 mille euros) à la Croix-Rouge pour soutenir les premières victimes du choléra au Niger, rappelle l’UE.

Grace à ce financement, des campagnes de sensibilisation pour informer sur la maladie, sa prévention et de la nécessité de se faire soigner immédiatement ont été menées. Ce financement de l’UE pour appuyer la Croix-Rouge nigérienne s’était fait à travers le Fond d’urgence pour les secours lors de catastrophes (DREF).

L’épidémie de choléra déclarée dès le 04 juillet dernier touche actuellement quatre régions du sud du Niger, à savoir Maradi, Dosso, Zinder et Tahoua, et pourrait potentiellement atteindre Niamey et Diffa, indique encore l’UE.

A la mi-novembre, plus de 3812 cas de choléra, dont 76 décès ont été enregistrés, note l’UE, ajoutant que « cette épidémie crée une pression supplémentaire sur le système de santé, déjà sous pression dans un contexte où les cas de dénutrition aiguë et de paludisme se multiplient ». 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/R4a0rv
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire