Abbas : Nous sommes prêts au dialogue avec Israël après le remboursement total de notre argent

0

 

Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a assuré, samedi, être prêt au dialogue avec la partie israélienne autour des questions économiques et financières suspendues, à condition de récupérer, entièrement, l’argent confisqué par Tel-Aviv.

C’est ce qui ressort d’une déclaration d’Abbas, lors d’une réunion du Comité central du Mouvement Fatah, rapportée par la chaîne de télévision officielle.

« Nous sommes prêts au dialogue avec eux, s’ils le veulent, non seulement autour de la question financière, mais aussi sur tous les problèmes économiques suspendus », a souligné Abbas.

Et d’ajouter que « s’il y a une discussion à faire, nous serons prêts, mais quand Israël prélève des taxes sous prétexte que nous payons de l’argent au profit des martyrs, des prisonniers et des blessés, c’est inadmissible ».

Tel-Aviv prélève près de 190 millions de dollars par mois des revenus des autorités palestiniennes, qui proviennent des taxes sur les échanges commerciaux passant par les ports et les passages israéliens.

Le 17 février, le gouvernement israélien avait décidé de prélever près de 10 millions de dollars, considérant que la somme équivaut à celle payée par l’Autorité palestinienne au profit des familles des prisonniers et des martyrs.

Abbas a réitéré, d’autre part, son refus de participer au Sommet de Manama au Bahreïn.

« Nous ne participerons pas au sommet de Bahreïn, car la discussion de la situation économique n’est pas possible avant qu’il y ait une situation politique », a souligné le président palestinien.

Il a ajouté que le Comité central de Fatah discute dans sa réunion de « l’Accord du siècle », assurant que les Palestiniens « n’accepteront pas cet accord qui mettrait fin à leur Cause ».

Le Sommet de Manama se tiendra dans la capitale du Bahreïn, les 25 et 26 juin courant, et est considérée comme étant la première mesure concrète du plan américain pour la paix, connu par « l’accord du siècle ».

Cet accord consisterait à obliger les Palestiniens de faire des concessions au profit d’Israël, concernant le statut de Jérusalem et le droit des réfugiés au retour.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/C21uti
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire