Afrique du Sud: L’armée reconsidère sa politique en matière d’uniforme et autorise le port du hijab

0

La Force de défense nationale sud-africaine (SANDF) a déclaré que les femmes musulmanes de l’armée seront autorisées à porter le voile islamique avec leur uniforme dans le cadre d’un accord intérimaire pendant que les pourparlers se poursuivent avec le Conseil judiciaire musulman (MJC).

Dans une déclaration conjointe faite jeudi, le SANDF et le MJC ont indiqué qu’ils ont décidé de continuer à travailler ensemble pour trouver une solution à ce problème.

L’aumônier général de la SANDF, Monwabisi Andrew Jamangile, a déclaré que conformément aux règles vestimentaires militaires, il sera désormais permis aux femmes musulmanes de porter un hijab.

Jamangile a ajouté que « la SANDF s’est engagée à faire en sorte que la question du port du foulard par les femmes musulmanes et les questions connexes soient traitées dans ses politiques ».

La décision convenue par la SANDF et la MJC entrera en vigueur après l’approbation du ministère compétent.

Dans l’armée sud-africaine, le major Fatima Isaacs, qui travaille depuis plus de 10 ans comme médecin légiste dans un hôpital militaire du Cap, faisait l’objet de poursuites devant un tribunal militaire du Cap depuis le début du mois pour avoir désobéi à l’ordre de ne pas porter le hijab en uniforme. Une décision qui avait suscité l’indignation au sein de la population sud-africaine. AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/kXVCev
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire