Akar : « Priver la Turquie des F-35 nuira à la défense et à la force de dissuasion de l’OTAN »

0

 

Le ministre de la Défense nationale Hulusi Akar a fait savoir que la privation de la Turquie des chasseurs F-35 réduira considérablement la défense et la force de dissuasion de l’OTAN.

A Bruxelles où il est allé pour la réunion des ministres de la Défense de l’OTAN, M. Akar a rencontré des responsables américains.

Discutant un certain moment avec le secrétaire américain par intérim de la Défense, Mark Esper, M. Akar s’est entretenu avec le représentant spécial des Etats-Unis pour la Syrie, James Jeffrey dans le QG de l’OTAN.

Interrogé ensuite par les journalistes sur des discussions avec Esper au sujet des S-400 et des F-35, M. Akar a répondu :

« Nous avons des engagements vis-à-vis de la Russie concernant les S-400. En bref c’est un achat terminé. L’empêchement de notre coopération dans le projet des F-35 n’est ni dans l’intérêt de la Turquie, ni des Etats-Unis, ni de l’OTAN. La Turquie n’est pas seulement un client c’est aussi un investisseur et partenaire. Jusqu’à ce jour, nous avons rempli tous nos engagements du programme des F-35. C’est un accord commercial. Dans ce contexte, nous allons défendre tous nos droits jusqu’au bout et sur toutes les plateformes » a précisé le ministre turc.

Au sujet des relations turco-américaines, M. Akar a dit attendre des relations basées sur le respect mutuel et l’amitié.

« A cette issue, j’espère que nous trouverons une solution convenable pour suivre une voie constructive. Priver la Turquie des chasseurs F-35 réduira considérablement la défense et la force de dissuasion de l’OTAN. Le chasseur F-35 et la sécurité du programme sont importants autant pour notre partenaire stratégique les Etats-Unis que pour la Turquie » a-t-il continué.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/JGGlLh
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire