Ankara presse Washington au sujet de la « zone de sécurité » en Syrie

0

 

Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, s’est entretenu au téléphone avec son homologue américain, Mark Esper.

C’est ce qui ressort d’un communiqué publié lundi par le ministère turc de la Défense.

Au cours de cet entretien, Akar a insisté sur le fait que la Turquie attend des Etats-Unis qu’ils mettent complètement fin au soutien apporté à l’organisation terroriste séparatiste PKK/YPG dans le nord-ouest de la Syrie.

Il a notamment spécifié à son homologue américain, que si un accord n’est pas trouvé avec les Etats-Unis, la Turquie sera tenue de constituer seule une « zone de sécurité » le long de sa frontière avec la Syrie.

La Turquie souhaite la création d’une zone de sécurité de 30 à 40 km de profondeur du côté syrien, sous son contrôle, pour permettre d’y accueillir les réfugiés syriens en toute sécurité.

En ce qui concerne le programme de chasseurs F-35, Akar a rappelé que la Turquie n’est pas seulement un client mais un investisseur et un partenaire du projet, tout en souhaitant que le projet poursuive sa progression naturelle.AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/Hpgwy1
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire