Cavusoglu: « Le système des S-400 ne représente pas un problème pour l’Otan »

0

 

Le ministre des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré que le système des S-400 ne représente pas un problème pour l’Otan. « La Turquie contribue dans plusieurs domaines aux activités de l’Otan » a-t-il ajouté.

M. Cavusoglu a répondu aux questions des journalistes russes au terme de son entretien avec Sergueï Lavrov en marge de la 52ème réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) qui se déroule à Bangkok. Il a évalué les relations de la Turquie avec l’Otan et l’entretien qui se déroulera en août à Noursoultan pour une solution politique à la guerre civile en Syrie.

Il a précisé que des dossiers critiques seront traités à Noursoultan, capitale du Kazakhstan, les 1 et 2 août.

« Nous devons garder notre sang-froid et accorder plus d’attention au processus politique. Nous allons discuter de la formation du Comité constitutionnel. Nous travaillons ensemble pour annoncer sa mise en place » a-t-il poursuivi.

Le chef de la diplomatie turque a été interrogé sur d’éventuels problèmes dans les relations de la Turquie avec l’Otan à la suite de l’acquisition des S-400.

« Nous n’avons pas de problème avec l’Otan. Comme nous l’indiquent les déclarations sur les S-400 tenues par le secrétaire général et son adjoint, les S-400 ne représentent pas un problème pour l’Otan. La Turquie contribue dans plusieurs domaines aux activités de l’Otan. Cette question n’a été portée à aucun sommet de l’Alliance » a-t-il répondu.

M. Cavusoglu a souligné que l’acquisition des S-400 est une question qui concerne les relations de la Turquie avec les Etats-Unis plutôt que celles avec l’Otan.

 

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/a1CBei
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire