Kalin : « La Turquie a diversifié ses alternatives en politique extérieure »

0

 

Le porte-parole de la présidence turque Ibrahim Kalin a indiqué que la Turquie avait diversifié ses alternatives en politique extérieure.

Le porte-parole a écrit un article en vue de réponse aux assertions de la chaine américaine Bloomberg selon lesquelles « la Turquie s’est éloignée de l’occident ».

Kalin a indiqué que ces assertions provenant de l’achat par la Turquie du système de défense antiaérienne S-400, étaient infondées. « Tout cela montre que les dynamiques régionales ainsi que les réalités géopolitiques ayant généré les inquiétudes légitimes de la Turquie en matière de sécurité, ne sont pas comprises et sont ignorées délibérément » a estimé le porte-parole.

Il s’est exprimé notamment sur l’importance de la Turquie au sein de l’OTAN.

« La Turquie a joué et continue de jouer un rôle important dans toutes les missions de l’OTAN allant du Kosovo à la Bosnie, du Liban à l’Afghanistan. En tant que pays membre musulman, la Turquie a joué un rôle-clef dans la réduction de l’écart perceptif et culturel entre l’Alliance et le monde musulman » a-t-il relevé.

Selon Kalin, si les préoccupations sécuritaires des pays membres, y compris de la Turquie, ne sont pas prises au sérieux, l’OTAN ne pourra pas « fonctionner correctement ».

Le porte-parole a indiqué que la politique extérieure de la Turquie se basait sur le renforcement mutuel, précisant que tout comme les Etats-Unis et la France, la Turquie avait le droit de protéger ses intérêts au Moyen-Orient, en Afrique et dans les autres régions.

« Il ne faut pas se demander si la Turquie s’est éloignée ou  non de l’occident, mais plutôt, pourquoi ses préoccupations sécuritaires sont ignorées de façon systématique, alors que la liste de celles-ci est bien longue » a souligné Kalin.

 

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/fFUMl1
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire