Le Royaume-Uni poursuit sa vente d’armes à Israël

0

 

Depuis mars 2018, date de commencement des manifestations à la frontière de Gaza, jusqu’à la fin de l’année 2018, le Royaume-Uni a vendu à Israël pour 14 millions de sterlings d’armes (près de 17,8 millions de dollars).

La Campagne contre le commerce des armes (CAAT) a fait savoir dans un rapport basé sur les données du ministère du Commerce international, que la vente comprend des munitions, des pièces de fusils d’assaut, d’autres armes de répression, ainsi que du matériel de radars militaires, des technologies de missiles et des dispositifs de vision nocturne.

Le porte-parole de CAAT, Andrew Smith, a affirmé que bien qu’ils ne sachent si ces armes ont été utilisées ou non contre les manifestants (palestiniens), ces données mettent en avant-plan la poursuite des ventes d’armes britanniques à Israël.

Selon Smith, en continuant à armer et soutenir l’armée israélienne, le Royaume-Uni « ne fait que rendre plus probable que ses armes jouent un rôle dévastateur à l’avenir ».

 « Si les tirs à la frontière n’ont pas arrêté les ventes d’armes, si le bombardement de 2014 et de 2008 ne les a pas arrêtés, que faudra-t-il de plus? » s’est interrogé Smith.

Il a souligné que cette situation montrait également que « le Royaume-Uni poursuivrait ses ventes d’armes quelles que soient les atrocités infligées au peuple palestinien ».

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/F2V3jH
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire