Les États-Unis appellent à la tenue d’une cession fermée au Conseil de sécurité sur l’Iran

0

 

Les États-Unis ont appelé à la tenue en urgence d’une cession fermée au Conseil de sécurité des Nations Unies au sujet de l’Iran.

La délégation américaine aux Nations Unies a appelé à la tenue, lundi, d’une cession fermée concernant l’Iran.

Selon des sources diplomatiques, la délégation américaine aux Nations Unies a formulé une demande officielle au Koweït qui assure la présidence du Conseil de sécurité des Nations Unies pour la tenue d’une cession fermée en vue d’évoquer les derniers développements au sujet de l’attaque contre deux pétroliers dans le Golfe d’Oman.

Des explosions s’étaient produites la semaine précédente dans deux grands pétroliers dans le Golfe d’Oman. 44 membres d’équipage avaient été secourus par les équipes de recherches et de secours iraniennes, et acheminé au port de Cask lié à l’État d’Hormozgan en Iran.

Le commandement américain des Forces centrales (CENTCOM) avait affirmé que le drone armé américain de type :MQ-9 envoyés dans la région au terme de l’attaque contre deux pétrolier dans le Golfe d’Oman le 13 juin, avait été visé par l’Iran. Le Centcom avait précisé que le drone n’a pas été touché par les tirs iraniens.

La tension entre les États-Unis et l’Iran avait haussé davantage après que l’armée des Gardiens de la révolution iranienne avait annoncé jeudi matin avoir abattu un drone américain de type RQ-4 Global Hawk « violant l’espace aérien iranien » dans la province de Hormozgan, riverain au Golfe d’Oman, par un missile sol-air.

Le commandement américain des Forces centrales (CENTCOM) avait confirmé l’abat tout en défendant que le drone a été abattu dans l’espace international.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/xORS8L
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire