Les USA interdisent l’entrée des commandants birmans en raison des crimes contre les musulmans

0

 

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a fait savoir que l’entrée aux Etats-Unis de 4 commandants birmans avait été interdite en raison de leur rôle dans les crimes commis contre les musulmans d’Arakan.

Ainsi le chef d’Etat-major des armées Min Aung Hlaing, son adjoint Soe Win, ainsi que les généraux Than Oo et Aung Aung ont fait l’objet de sanctions personnelles.

Pompeo a affirmé avoir des informations crédibles concernant l’implication de ces personnes dans de graves violations des droits de l’Homme, précisant qu’outre ces 4 commandants, les membres de leur famille n’étaient plus autorisés à entrer sur le sol américain.

Le secrétaire américain s’est félicité du fait que les « Etats-Unis sont le premier pays à passer à l’action ouvertement à ce sujet », critiquant l’absence de démarches de la part du gouvernement birman à l’encontre des auteurs de ces violations.

L’armée du Myanmar et les nationalistes bouddhistes prétextant les attaques perpétrées le 25 août 2017 à la frontière d’Arakan avec le Bangladesh, avaient entamé un massacre de masse dans la région à forte population musulmane.

D’après l’ONU, depuis cette date, 745.000 personnes ont fui vers le Bangladesh la pression et les persécutions à Arakan. Les institutions internationales de droits de l’Homme avaient démontré à l’aide d’images satellites que des centaines de villages ont été entièrement détruits et incendiés.  

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/DeUcI3
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire