Mali: la famine fait plus de cent morts dans le centre

0

 

La famine a fait plus de cent morts dans cinq villages de la commune de Mondoro dans le centre du Mali, ont rapporté des médias locaux.

Les autorités sanitaires estiment que cette famine résulte de l’insécurité et du manque d’assistance des habitants de ces zones difficiles d’accès, indique la radio « Sudio Tamani » sur son site.

Les cinq villages les plus touchés par cette famine sont Banaye, Yangassadiou, Douna, Teguila et Ouralatème, précise le média dans son édition de mardi.

Citant des responsables locaux, le site rapporte que « la malnutrition a atteint des proportions inquiétantes en raison du manque de nourriture dû aux conflits ». 

Déplorant un bilan de plus de 100 morts, Yaya Ongoiba secrétaire général de la commune de Mondoro, note que depuis près d’une année, les habitants de ces villages n’ont pas accès aux terres cultivables, ni aux services de santé.

« Il n’y a pas eu de dispositions, il n’y a eu que des comprimés qu’on a donné, des petits trucs qu’on a donné. », indique-t-il.

Le médecin chef du centre de santé de Douentza, Seydou Kanté, estime pour sa part que la situation s’est aggravée à cause de l’insécurité, qui a rendu difficile l’accès à ces localités aussi bien pour les organisations humanitaires que pour les agents de santé.

Kanté note, en outre, que la situation demeure très difficile à Mondoro, soulignant qu’avec « la recrudescence de l’insécurité les populations n’arrivent pas à aménager les terres cultivables et les jardins ».

Une situation qui pousse nombre de partenaires humanitaires à quitter ces régions, ajoute-t-il citant le départ récemment des équipes de MSF ( Médecins sans frontières) parce qu’ils ont reçu des menaces.

Dans un rapport récent, les Nations unies, ont estimé à 4,6 millions les personnes qui souffrent de malnutrition au Mali. Parmi elles, 1,6 million ont besoin de l’aide d’urgence et 274.000 enfants sont atteints de malnutrition aiguë sévère, rappelle enfin Studio Tamani.

Studio Tamani est un programme radiophonique quotidien d’information sur le Mali, il est co-financé par l’Union européenne (UE), la Suède, la confédération helvétique et l’agence danoise pour le développement. 

 

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/54oQY4
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire