«Nous ne tolérerons pas l’usage de moyens dilatoires concernant la création d’une zone de sécurité»

0

 

La Turquie ne tolérera pas l’usage de moyens dilatoires concernant la création d’une zone de sécurité.

Le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Hami Aksoy, a déclaré qu’une délégation militaire américaine sera le 5 août à Ankara pour les pourparlers sur la création d’une zone de sécurité.

Il a tout d’abord indiqué que dans le cadre de la récente visite en Turquie de l’émissaire spécial des Etats-Unis pour la Syrie, James Jeffrey, de nombreuses réunions ont été tenues pour discuter en détail de la guerre civile syrienne et de la question de l’établissement d’une zone de sécurité.

Il a déclaré que les propositions sur la création d’une zone de sécurité ne sont pas acceptables.

« Nous allons évaluer les nouvelles propositions. Nous ne voulons pas que des moyens dilatoires soient utilisés dans ce processus » a-t-il précisé.

« Si nous n’arrivons pas à trouver un terrain d’entente avec les Etats-Unis, nous serons obligés de mettre en place, seuls, une zone sécurisée. Nous l’affirmons à nos interlocuteurs américains à chaque occasion. « Les discussions se poursuivront avec la délégation militaire américaine qui arrivera en Turquie la semaine du 5 août » a-t-il martelé.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/qlzoTW
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire