« Nous pouvons nous entretenir avec Ankara dans le ‘contexte international’ actuel » (Athènes)

0

 

Le ministre grec des Affaires étrangères Nikos Dendias a fait savoir que son pays pourrait s’entretenir avec la Turquie dans le « contexte international » actuel.

Dans une interview à la chaine de télévision SKAI, Dendias a évalué la politique extérieure de son pays.

Il a rappelé que les relations avec la Turquie sont très anciennes, soulignant que leur position au sujet de la question chypriote est nette et que son pays l’expose d’ailleurs au niveau des institutions de l’UE.

« Le Premier ministre (Kyriakos Mitsotakis) a tendu un rameau d’olivier à la Turquie. Cela est ouvertement lié au respect du droit international et des accords. Nous allons voir quelle sera la réponse de la Turquie à cet appel mais comme l’a dit le Premier ministre, les droits de souveraineté ne peuvent pas être négociés » a déclaré Dendias concernant les relations turco-grecques.

« Vous savez qu’on ne peut pas choisir ses voisins. Si nous étions le Luxembourg ou la Belgique, cela aurait pu être totalement différent. Nous aurions pu éviter toutes ces dépenses. Le ministère des Affaires étrangères aurait pu être un lieu paisible. Le ministère de la Défense aurait pu ne pas exister » a-t-il estimé.  

Dendias a fait savoir qu’ils se connaissaient déjà avec le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu et qu’il n’y avait aucun entretien bilatéral prévu pour le moment.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/kMKfet
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire