RDC/Ebola: Le Rwanda ferme temporairement ses frontières avec Goma

0

Le Rwanda a fermé jeudi matin ses frontières avec la ville de Goma dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) où un troisième cas d’Ebola a été détecté.

« Le troisième cas est une fillette âgée d’une année », a indiqué à Anadolu, Dr Abedi Aruna, coordonnateur de la riposte contre Ebola dans la province du Nord-Kivu dont Goma est la capitale.

Il s’agit de la fille du deuxième cas décédé mercredi, selon la même source.

« Les citoyens rwandais ne peuvent pas sortir vers Goma, tandis que les Congolais, eux, peuvent sortir de Gisenyi ( ville rwandaise frontalière avec la RDC) mais sont interdits d’y entrer », a indiqué la présidence congolaise dans un communiqué publie jeudi matin.

Les autorités congolaises « déplorent », en outre « cette décision qui va à l’encontre de la recommandation de l’OMS. ».

Après l’apparition du deuxième cas lundi soir , les autorités congolaises ont assuré dans un communiqué aux pays voisins « que toutes les mesures sont prises pour renforcer la surveillance aux points d’entrée et de contrôle sanitaire ».

L’épidémie d’Ebola, apparue le 01 août 2018 dans l’est de la RDC, est restée jusqu’à récemment confinée aux deux provinces du Nord-Kivu et et de l’Ituri frontalière avec l’Ouganda.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a élevé, mi-juillet, cette dixième épidémie d’Ebola sur le sol congolais au rang « d’urgence de santé publique de portée internationale ».

L’Agence onusienne avait, toutefois, déconseillé la fermeture des frontières de la RDC avec les pays voisins, dont l’Ouganda où deux décès dus à Ebola ont été enregistrés en juin.

L’épidémie a fait à ce jour 1813 morts dont 1 719 parmi les 2.607 cas confirmés et 94 probables, selon le dernier décompte officiel.

Berceau d’Ebola, la RDC fait face à sa dixième épidémie. La première épidémie avait été déclarée sur le territoire congolais en 1976. AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/euIFeV
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire