Turquie: Près de 800 mille migrants irréguliers interceptés depuis 2016

0

Près de 800 mille migrants irréguliers ont été interceptés en Turquie dans le cadre des opérations terrestres et maritimes menées depuis 2016 dans le pays.

Selon les données obtenues par le correspondant de l’Agence Anadolu auprès des sources sécuritaires turques, la Turquie, point de jonction entre l’Asie, l’Europe et l’Afrique, joue un rôle de « pont » entre les Etats sous développés, politiquement et économiquement, et les pays occidentaux.

De part cette spécificité géographique, les migrants irréguliers utilisent la Turquie comme un « pays de transit ». Pour sa part, la Turquie ne cesse de mener avec détermination sa lutte contre les trafiquants d’êtres humains et la migration clandestine.

Les migrants irréguliers sont transférés vers d’autres pays en fonction de leurs moyens financiers, selon un prix variant entre 500 et 7 000 euros.

Les trafiquants mettent à disposition des plus riches des yachts privés tandis que les plus pauvres prennent la route « vers l’espoir » dans des conditions inhumaines.

De 2016 jusqu’à juillet 2019, les forces de l’ordre ont intercepté 795 875 migrants irréguliers et ont interpellé 18 775 trafiquants d’êtres humains, 4 883 d’entres eux ont été incarcérés.

Par ailleurs, depuis le début de l’année 2019, 177 654 migrants irréguliers et 4 542 trafiquants ont été interceptés au cours des opérations. Parmi les trafiquants, 927 ont été emprisonnés.

– Les trafiquants ont aussi organisé la fuite de terroristes

Les travaux menées par les unités sécuritaires turques ont permis de montrer que les terroristes ont adopté une coopération étroite avec les trafiquants de migrants pour fuir ou encore s’infiltrer en Turquie.

Depuis 2016, 343 membres de l’organisation terroriste FETO, 249 membres de l’organisation terroriste PKK/KCK et 13 membres d’un groupe terroriste d’extrême gauche ont été interceptés alors qu’ils tentaient de traverser la frontière.

– En 2019, 144 migrants irréguliers sont morts lors de ces « voyages vers l’espoir »

D’après les données du ministère turc de l’Intérieur, 144 migrants irréguliers sont morts cette année au cours des voyages vers l’espoir, dans des accidents routiers, gelés ou encore noyés en mer.

En 2019, 28 migrants irréguliers sont morts noyés alors qu’ils tentaient de rejoindre les pays européens. Ce chiffre était de 93 en 2018, de 56 en 2017, de 192 en 2016 et de 279 en 2015..AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/rV8XqP
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire